Styles miroirs: ce qu’il faut faire

francese

 Comme mentionné dans le billet précédent, uniquement  Fernand Benoit  a suggéré que certains problèmes d’incompatibilité entre l’incarnation et l’indiction dans les parchemins du sud de la France s’expliquent par l’union du style florentin à l’indiction de Gênes. Même si d’autres chercheurs ne la soutiennent guère, cette hypothèse doit néanmoins être prise en compte et vérifiée. Nous avons, en revanche, vu également que, lorsque la date est exprimée en combinant mois / année  et indiction, les deux systèmes sont indiscernables, c’est à dire qu’il est impossible de transformer la date du document au calcul commun. Il est  possible de dissoudre la question seulement, s’il y a d’autres indications chronologiques, comme les années de règne, la lune, l’épacte, les concurrents ou le cycle lunaire. Par conséquent, j’ai pensé à tester l’hypothèse de Bénoit en suivant deux méthodes:

  1. d’une part je m’interroge sur ce qui pourrait être la raison en Provence de l’utilisation combinée dès l’incarnation florentine avec l’indiction de Gênes. Par quels moyens ces utilisations se seraient imposées? Réponses dans le billet sur l’indiction de Gênes.

  2. D’autre part, j’ai décidé de prendre patiemment en main la documentation du XI-XIII siècle de Marseille et l’examiner, afin de mieux comprendre l’évolution des styles utilisés au fil du temps. Réponses dans les billets sur les siècles XIe, XIIe et XIIIe.

Ce dernier point semble être l’objet d’une recherche similaire, étendue à tout l’espace français, annoncée en 1999 par Oliver Guyotjeannin et Benôit-Michel (voir «Mos presentis patrie» dans la Bibliographie). Mais ces chercheurs, dans la première définition des utilisations historiques régionales, n’ont pas pris en compte la documentation de Marseille et ont également déclaré qu’ils préféraient ne pas énumérer les usages «dispersés» du style pisan dans la région française (ibid., p. 66).


Enrica Salvatori

Vedere Crediti Voir Crédits

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *